• Insolite

Cette page contient des documents rares concernant la radiesthésie à ne manquer sous aucun prétexte, n'hésitez pas à la parcourir.

 Les aventures du professeur Pendulus :

Dans les années 1950, le magazine "Radiesthésie Pratique" dirigé par Michel Moine, journaliste et radiesthésiste réputé, n'hésitait pas à publier sous forme de "Comic Strip", les aventures et mésaventures d'un radiesthésiste farfelu, le professeur Pendulus.
Vous trouverez ci-après, une des aventures du professeur Pendulus : "Pendulus au jardin".




 Une exposition dédiée à Armand Viré à Moissac, Tarn et Garonne :
 

Affiche de l'exposition
   

La ville de Moissac, Tarn et Garonne, a consacré cet été une exposition au plus célèbre de ses citoyens : Armand Viré (1869 - 1951), qui fut le plus actif de nos présidents en 1933 et 1934.

Docteur ès sciences, ancien directeur du laboratoire de biologie souterraine du Muséum d'Histoire Naturelle à Paris, géologue, spéléologue contemporain de Martel, préhistorien, archéologue, il était aussi un sourcier réputé.

L'exposition retraçait "les multiples vies" d'Armand Viré, dont sa carrière de radiesthésiste à laquelle une salle entière était consacrée, bel hommage à cet homme hors du commun et à la radiesthésie..




 Une plaque photographique de l'abbé Mermet :
 

L'abbé Mermet à Seiry
   

Grâce à un correspondant suisse, monsieur Jean-Marie Egger, historien et gardien bénévole de la chapelle Sainte Anne dans le Landeron, nous avons retrouvé une plaque photographique datant des années 1900 sur laquelle on voit l'abbé Mermet, alors tout jeune curé de la paroisse de Seiry en Suisse, dans le canton de Fribourg, devant son presbytère en compagnie de sa gouvernante.

Né en 1866 aux Ollières en Haute Savoie, Alexis Mermet est ordonné prêtre en 1890 et après voir occupé plusieurs fonctions de vicaire en France, il est "excorporé" en Suisse dans les années 1900, où nous le retrouvons à Seiry où il entreprend la construction de l'église grâce aux dons que lui procure son talent de sourcier.





 Une stèle en l'honneur de l'abbé Bouly :
 

Bronze du profil de l'abbé Bouly
    Une stèle avec un bronze à l'éffigie de l'abbé Bouly située dans le parc du château d'Hardelot rappelle aux visiteurs le souvenir du fondateur de notre association, curé d'Hardelot et radiesthésiste de renommée internationale.

C'est peu après sa disparition en 1958, sur l'initiative du docteur Guilbert, son ami et confident, que Pierre Stenne éminent sculpteur boulonnais fit couler un bronze du profil de l'abbé Bouly, offert par l'entreprise Porquet Brognart, d'Hardelot.

Depuis quelques années une rue porte aussi son nom dans la résidence "Bel horizon" à Hardelot.



 Une thèse de radiesthésie vétérinaire :
 

Docteur A. Martin examinant une vache
    C'est après avoir lu le livre d'Henry de France père "Le sourcier moderne", et plus particulièrement son chapitre consacré à la biologie et à la médecine, qu'un de ses voisins, le docteur Abel Martin, vétérinaire à Airaines dans la Somme, eut l'idée de pratiquer la radiesthésie vétérinaire. Sans a priori et doué, il ne tarda pas à guérir une grande quantité d'animaux, tant et si bien qu’il décida d’écrire une thèse de doctorat sur le sujet.

Cette thèse : « Diagnostic radiesthésique en médecine vétérinaire » fut soutenue le 21 janvier 1932 par son auteur à la faculté de médecine de Paris et fut reçue avec mention.

C’est la première fois qu’un titre de docteur fut attribué à un radiesthésiste.
On soulignera, à l'époque, l’ouverture d’esprit de la direction de l’Ecole Vétérinaire de Maisons-Alfort qui n’hésita pas à accepter cette thèse.



 Un pendule sur le blason d'une ville!! :

Vous avez bien lu, vous ne rêvez pas, en hommage à l'abbé Alexis Mermet, un pendule figure sur le blason de son village natal, Les Ollières, en Haute Savoie.
Une belle marque de reconnaissance de la radiesthésie.




 Interview d'Henry de France fils en novembre 1955 dans les studios de Radio Canada :

On ne pouvait mieux réver pour inaugurer cette page que ce reportage télévisé de Radio Canada, dans lequel Henry de France fils est interviewé sur la radiesthésie par une journaliste , reportage dans lequel il explique en quelques minutes, de façon limpide, ce qu'est notre art et sa pratique.
Cliquez sur la photo ci-dessous pour voir notre ancien Président et membre fondateur de notre Association.




Retour haut de page
Copyright (c) 2008-2017 Association des Amis de la Radiesthésie. Tous droits réservés.