• Les News


 
 Infos et Nouveautés :


Dernières nouvelles :

Une belle Assemblée Générale 2017 :

Une nouvelle fois,  c’est à Maisons-Alfort au restaurant « La Pizza de Venise » lieu habituel de tenue de nos conférences que nous nous sommes retrouvés pour notre Assemblée Générale.
A10h45, l’assemblée générale est ouverte, 68 personnes ont adressé un pouvoir ou sont présentes à l’assemblée(22) Le nombre d’adhérents à jour de leur cotisation pour 2016 étant de 236, le quorum nécessaire qui est de 59 personnes étant atteint, l’assemblée peut donc valablement délibérer.
Après un mot de bienvenue et de remerciement de notre secrétaire général François Ferval-Chanut, la parole est donnée à Georges Bessi, notre président qui présente le rapport moral pour l’année écoulée.

«  Je suis toujours très heureux de me retrouver parmi vous pour cette assemblée générale entouré des membres du bureau, je souhaite la bienvenue aux membres ayant fait le déplacement, remercie particulièrement  de sa présence  Armand  Rozenblum, notre Président honoraire, ainsi que Monsieur et Madame Guy Thieux qui nous font l’honneur de leur présence.. Je me  réjouis du nombre de présents et du fait que des nouveaux adhérents assistent à l’assemblée.
Tout d’abord, je voulais ainsi que les membres du Conseil d’administration, évoquer la mémoire de Julia Maitre, décédée le 2 octobre de l’année dernière. Julia était membre de l’AAR et de son conseil depuis plus de trente ans. Après avoir été responsable du bulletin trimestriel pendant une dizaine d’années, elle avait assuré la formation des stagiaires jusqu’en 2014. Son absence est cruellement ressentie.
Comme l’a déjà rappelé notre secrétaire général, notre association a pour but  de diffuser la connaissance et la pratique de la radiesthésie et de ses activités connexes, radionique, géobiologie, et mesures énergétiques.
Nous avons eu plusieurs contacts avec des radiesthésistes étrangers cette année. Au mois de juin, la venue de Sœur Jeanne Catin en Europe nous a permis de faire sa connaissance à Paris. Quelques jours plus tard, c’est au tour de Nobuo Kato, président de l’association japonaise de radiesthésie de nous rencontrer. Contact fructueux et prometteur puis qu’il demande que l’un d’entre nous vienne au Japon pour leur enseigner la radiesthésie d’origine française qui reste encore la norme. Nous  avons décidé de prendre d’urgence des cours accélérés de japonais pour répondre à cette demande….
L’année 2016 a réuni de nombreux membres qui ont participé à  nos activités, neuf conférences,, un cours de radiesthésie animé Jacqueline Reverdy et moi-même ; notre traditionnel rassemblement des adhérents du sud est à Cotignac chez notre secrétaire général le dimanche 28  septembre auquel ont participé des intervenants passionnants, nous faisant découvrir de nombreuses disciplines que nous n’avons pas forcément l’habitude de pratiquer. Ce rassemblement a réuni cette année plus de quarante personnes et a été un grand succès. Vous avez d’ailleurs pu lire le compte-rendu complet dans notre revue d’octobre 2016.
Notre site internet et notre blog ont vu leur fréquentation  légèrement baisser, puisque nous totalisons un peu plus de 10.500visites, soit un chiffre légèrement inférieur à celui de 2015.
Notre revue en est à son  numéro 418, et celle-ci est parue sans interruption depuis la création de l’Association en 1929, hormis bien sûr durant les années de la seconde guerre mondiale.
Nous sommes en légère diminution du nombre des adhérents, et l’ambiance amicale qui caractérise chaque réunion ou conférence est toujours présente.
Je tiens particulièrement à remercier les membres du bureau, tous bénévoles sans qui ni les activités ni la revue, ni même l’AAR n’existeraient. Je tiens particulièrement à remercier Bruno Teyssonnieres pour sa participation active durant ces dernières années. Bruno Teyssonieres a démissionné du Conseil d’administration l’année dernière, car son déménagement à Cogolin dans le Var ne lui permettait plus d’assumer pleinement ses responsabilités au sein du conseil d’administration.
Nous espérons le voir ponctuellement à Paris où sa compétence et sa gentillesse seront toujours appréciées.


           
François Ferval-Chanut, secrétaire et trésorier  de l’AAR, présente ensuite le bilan financier 2016.
En 2016, 49 nouveaux adhérents nous ont rejoints (contre 44 l’année précédente), mais du fait du départ ou de la disparition d’une cinquantaine d’anciens adhérents, le nombre d’adhérents est à la baisse d’une trentaine de personnes.
Les recettes et s’établissent à 10.239 €  (12.167,96 € en 2015)
Les dépenses s’établissent à   9.586,90 €  (11.383,24 €  en 2015)
Le bénéfice comptable s’établit donc 652,10 € (784,72 € en 2015)
Les recettes, en diminution relative par rapport à 2015, proviennent principalement des cotisations, des cours et des stages organisés, ainsi que des recettes des conférences.
Les recettes des cotisations s’élèvent à 6.190 €, à 2.780€ pour les cours d’initiation à la radiesthésie et à 915€ pour les recettes des conférences (une conférence de moins); pour ne citer que les postes les plus représentatifs.
Les dépenses principales concernent l’impression de la revue, 2.001,79€, l’affranchissement de celle-ci, 1.698,50€ et la location de salles pour les stages organisées sur plusieurs jours, soit 225€ .
La cotisation à l’AAR est toujours fixée à 30€ par an, et ceci sans augmentation depuis plus de seize ans. L’augmentation du nombre des adhérents à jour de leur cotisation depuis cette époque (120 en 1995, 2236 cette année) permettant d’équilibrer des dépenses maitrisées, mais en augmentation régulière. Je ne citerai par exemple que le poste envoi des revues, l’affranchissement augmente entre 10 et 15% par an. Les envois de la revue en Europe et dans le reste du monde ont encore plus augmenté en pourcentage ces dernières années.
Nous remercions sincèrement les adhérents qui nous adressent des cotisations plus élevées spontanément.
Il faut souligner encore que le principal apport en recettes  provient du cours d’initiation à la Radiesthésie maintenant assuré par Jacqueline Reverdy et Georges Bessi.
Le tirage actuel de notre revue  est de 360  à 380 exemplaires, en légère baisse par rapport au pic des années précédentes, pratiquement tous envoyés ou vendus à la fin du trimestre qui suit la sortie. Il faut rappeler que ce tirage a régulièrement augmenté depuis une quinzaine d’années; à cette époque notre revue était tirée à 180 exemplaires environ. Ce tirage est régulièrement augmenté ou baissé pour tenir compte au plus près des nouvelles adhésions.
Pour résumer, une situation financière saine, bénéficiaire depuis plusieurs années, qui permet de voir l’avenir financier de l’association sans crainte, du moins de notre fait.
Le quitus est donné à l’unanimité au trésorier pour l’approbation des comptes de 2016.

Plusieurs questions sont ensuite posées par des adhérents ainsi que des propositions : 
Il y a une demande permanente pour des sorties sur des parcs ou monuments facilement accessibles à Paris ou Région parisienne. Une première sortie dans un parc parisien va probablement être proposée le mardi 13 juin (à confirmer).


In Memoriam :

C'est avec beaucoup de peine que nous vous informons du décès de Julia MAITRE, survenu dans la nuit du 1er au 2 octobre 2016 à l'hôpital de Provins.
Julia MAITRE était membre de l'A.A.R. depuis une trentaine d'années; elle avait assuré la publication de notre revue jusqu'aux années 2000 et avait animé les stages de formation à la radiesthésie pendant de nombreuses années jusqu'en 2014. Des dizaines de stagiaires se souviennent de sa gentillesse et de sa grande patience pour expliquer et mettre en pratique la radiesthésie. Membre du conseil d'administration et membre d'honneur, Julia Maitre était une fidèle de nos réunions du mercredi, animant souvent les tables rondes.
Son souvenir restera longtemps gravé dans nos coeurs.
Tout le conseil d'administration vous demande d'avoir une belle pensée pour elle.




Journée des adhérents du Sud-Est, Cotignac, 28 août 2016
:


Cette année, c'est sous une très forte chaleur que nous avons entamé notre treizième journée de rencontre avec nos adhérents. Une quarantaine de personnes se sont retrouvées à Cotignac chez notre Secrétaire Général François Ferval-Chanut.
Tout le monde étant à l'heure, nous avons pu débuter notre manifestation à 9h30 comme prévu.



François Ferval-Chanut a ouvert cette journée par quelques mots de bienvenue remarquant la présence de plusieurs personnes venant pour la première fois et a nous a donné le programme des interventions de la la journée, programme alléchant.
Puis il a cédé la place à Béatrice Mouquet, médecin homéopathe, une habituée de ces rencontres, toujours ausssi captivante.

Béatrice Mouquet nous a parlé de Grigori Garbovoï, sujet russe doué de pouvoirs sortants de l'ordinaire. Né le 14 novembre 1963 au Kasaskthan, dès son plus jeune âge, il avait des dons de voyance, puis après avoir fait des études de mathématiques et de mécanique il est engagé comme ingénieur par une compagnie d'aviation en Ousbékistan qui voulait profiter de ses capacités à repérer les pannes par télépathie, et même à réparer celles-ci par l'influence du mental.
Après quelques études de médecine, il s'arerçoit qu'il a des dons de guérisseur qu'il utilise en puisant l'énergie de l'univers et en la concentrant dans des codes numériques, séries de 7, 8 ou 9 chiffres, les plus puissantes étant les séries de 7 chiffres. Pour celà il faut accepter l'existence d'une puissance divine et s'y intégrer par des exercices d'expansion de la conscience. Pour les séries de 9 chiffres il faut visualiser une sphère et se concentrer sur celle-ci. En ce qui nous concerne, nous pouvons chercher ces chiffres par radiesthésie, cette méthode rappelant de loin celle de la fabrication des "cailloux Busby".


Pour soigner, Grabovoi crée mentalement une cellule biologique régénératrice avec des couleurs lilas violet, et visualise à l'intérieur le mot "sauveur", on visualise ensuite un double lemniscate et on y imprime le nombre, date de naissance de Grabovoi, et on visualise la cellule qui se propage dans le corps en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre et on voit l'organe à soigner de couleur argentée. On peut faire celà pour chaque organe, une fois l'organe rempli, on associe le contour de l'organe sain à l'organe malade. Si un organe a été enlevé, le cerveau en garde l'image hologramme, on associe alors le contour de l'organe sain à l'organe manquant. Il faut faire cela deux fois par jour.
Pour l'anecdote, devenu très populaire, Grabovoi s'est présenté en 2006 aux élections présidentielles russes, condamné à 11 ans de prison, il en est sorti au bout de 3ans, mais ne peut plus actuellement sortir de son pays. Il y a deux personnes en France qui ont l'agrément de Grabovoi pour diffuser sa méthode.

Après cette présentation passionnante, François Ferval-Chanut et Georges Bessi présentent divers matériels concernant la radiesthésie et la dynamisation de l'eau, dont un coffret de jeu d'initiation à la Radiesthésie édité en 1974 par les éditions Laffont, véritable laboratoire du petit radiesthésiste; en ce qui concerne la dynamisation de l'eau, ce sont des appareils mis au point par Georges Lakowsky et Rodolphe Lavinay, fontaines à eau Colysa, Bionic R9, GERB, utilisants le pompage optique, ainsi qu'un appareil plus récent, le vitaliseur de Marion, cuiseur à vapeur, construit suivant les proportions du nombre d'or.



Puis Michel Marcel, ayant travaillé pour la NASA, actuellement conseiller scientifique du CROPS en ce qui concerne les "ovnis" s'est prêté au jeu des questions / réponses sur ces objets :
d'où il ressort que pour lui il y a une infinité d'univers paralèlles qui s'inter-pénètrent. Il n'y a pas plus d'ovnis qu'avant, mais comme actuellement le ciel est sous surveillance 24h sur 24h à 360 degrés, il est normal d'en détecter plus. La zone 51 existe.
Il semblerait qu'en Allemangne nazie, des recherches aient été faites, des plans élaborés, mais jamais de production, peut-être de la récupération.
Nous ne pouvons pas voir les autres civilisations qui nous entourent car il y a manipulation de l'espace temps.
Le plus gros ovni vu au monde actuellement l'a été par un Boïng 747 de la Japan airline qui survolait l'Alaska; les pilotes ont vu une boule lumineuse au loin, ils ont demandé un contrôle radar, mais les radars secondaires (civils) ne voyaient rien, sur leur insistance il a été demandé aux radars primaires (militaires) de contrôler l'existence de l'objet qu'ils ont capté sur leurs écrans. L'avion a amorçé une trajectoire d'évitement de l'ovni qui était une énorme sphère d'où entraient et sortaient des centaines d'ovnis de taille plus petite, l'ovni "mère", dont la taille a été estimée à 25 km de diamètre s'est contenté de tourner autour du 747 sans aucun impact sur la trajectoire de l'avion, puis au bout d'un certain temps il s'en est éloigné et a disparu.

Une soixantaine d'exo-civilisations nous ont contactés, soit pour des explorations, soit pour nous aider à exister. Ces civilisations viennent aussi chercher des ressources sur le Terre, eau, graines , et paradoxalement des livres. Il y a aussi des enlévements de personnes, qui portent à leur retour des traces d'interventions douloureuses, il y a aussi des enlévements du corps astral avec examen sur celui-ci.
En ce qui concerne les militaires, ils avaient tendance à attaquer les ovnis qu'ils repéraient, mais à chaque fois, ils recevaient en retour leurs propres balles ou engin missiles et s'étaient eux qui étaient détruits. A l'heure actuelle, les militaires ont ordre de ne jamais tirer sur un ovni, la riposte étant à la hauteur de l'attaque. On peut voir des documents déclassifiés sur les chaînes de télévision , Hangar 1 et Chaîne 24.

Pour terminer cette matinée Gilbert Attard, président du CROPS, nous a présenté une reproduction en modèle réduit de l'Arche d'Alliance qui contenait les Tables de la Loi des Hébreux. Le coffre original en bois d'acacia était recouvert de plaques d'or et d'argent à lintérieur comme à l'extérieur et formait une sorte de condensateur électrique; contrairement à ce que l'on croit, l'électricité et ses phénomènes était connue depuis la plus haute antiquité. Ce coffre pesait plus de 3 tonnes et était porté par huit hommes.
Dieu avait donné des instructions à Moïse pour construire l'Arche.
Moïse à 40 ans en rupture avec l'Egypte partira dans le désert du Sinaï et y errera pendant 40 ans ave 3 millions d'Hébreux, ils ont survécu grâce à l'Arche d'Alliance qui contenait le bâton d'Aaron, les Tables de la Loi ainsi que la Manne Céleste (sève de plusieurs végétaux ou algues). D'après G. Attard l'Arche permettait à Moïse de communiquer avec Dieu par émission et réception d'images holographiques, où le visage de dieu apparaissait entre 2 chérubins placés sur le coffre dont les becs se regardaient. L'Arche était aussi une arme redoutable, si on la touchait elle vous foudroyait sur place. Les philistins qui avaient volé l'Arche en firent une mauvaise urtilisation et après plusieurs désastres la rendirent aux hébreux. Seul Moïse savait comment orienter l'Arche pour la rendre neutre. Actuellement personne ne sait où se trouve l'Arche d'Alliance, peut-être les Templiers l'ont-ils évacuée jusqu'en Ecosse avant d'être massacrés, d'autres pensent qu'elle se trouve en Afrique dans l'ancien royaume de la reine de Saba en Ethiopie selon G. Attard.


Il y a 25 ans, G. Attard faisiat partie d'un groupe de recherche avec Jimmy Guieu, ils décidèrent alors de construire un modèle réduit de l'Arche; ils commencèrent, puis leurs routes se séparèrent et G. Attard hérita de la maquette et l'entreposa dans son grenier. C'est en décembre dernier qu'il a reçu un message télépathique lui demandant de terminer cette Arche modèle réduit en remplaçant l'or et l'argent par des plaques de cuivre.
Ce modèle réduit contenant 3 morceaux de cristal de roche pour l'activer émettrait avec une certaine puissance et permettrait des contacts avec le phénomène ovni ainsi que d'harmoniser certains lieux.

Il est presque 13h30 et il commence à faire très chaud lorsque nous nous regroupons sous le mûrier et les parasols pour nous restaurer et continuer nos échanges.



A 15h les conférences reprennent dans la fraîcheur d'une pièce climatisée afin que nous puissions profiter des diaporamas conçus par les intervenants.


Nathalie Normand, jardinière Feng-Shui et géobiologue qui enseigne à l'Ecole Nationale Supérieure du Paysage à Versailles nous parle de sa méthode pour concevoir les jardins de manière énergétique et harmonieuse. Elle a été formée par un maître vietnamien pour le Feng-Shui et par Georges Prat pour ce qui concerne la Géobiologie.
Le Feng-Shui marie deux énergies, Feng le vent et Shui l'eau. On parle surtout du Feng-Shui appliqué à notre maison ou à notre entreprise, or cette science est née de l'observation du paysage et est le plus ancien art paysagé connu au monde. Le principe du Feng-Shui est de percevoir ces courants naturels énergétiques et de maîtriser la circulation du Chi, flux d'énergie invisible enveloppant le tout, selon les deux polarités que sont le yin et le yang. En appliquant ces principes, votre jardin deviendra un lieu fort et agréable, vous rapprochant de la nature où vous aimerez passer de longs moments de bien-être. Merci à nathalie de nous avoir découvrir nos jardins sous un autre jour.
r

Pour terminer la journée, dans le cadre de sa formation en Biologie de l'Habitat, Anne Thomas architecte s'est intéressée à ce vaste sujet des Champs électromagnétiques, et de l'Electrohypersensibilité qui la concerne au quotidien. Etant son propre champ d'expérience, elle propose une vision très personnelle de la gestion des risques Electromagnétiques.
En explorant trois plans d'intervention : la matière-énergie, la biologie, la psychologie-spiritualité de l'être global, elle offre une approche optimiste et active vers la guérison.
Sa présentation s'est déroulée en trois parties :
- la conscience de l'environnement des champs électromagnétiques, naturels et artificiels
- les interactions de ces champs avec l'être humain, être vivant électromagnétique
- les pistes d'exploration de moyens de protection individuelle (lieu de vie et équipements), de soin du corps et d'attitude personnelle, de gestion de soi (pensées, émotions et conscience).

C’est après cet exposé que François Ferval-chanut nous a donné rendez-vous l'année prochaine pour une nouvelle journée que nous espérons aussi passionnante. Merci François.



 



Retour haut de page
Copyright (c) 2008-2017 Association des Amis de la Radiesthésie. Tous droits réservés.